Savoir comment pirater Facebook, c’est bien. Mais une fois la solution trouvée, combien de temps peut-on imaginer que dure le processus de piratage ? En effet, le processus passe par différentes étapes techniques. Ces différentes étapes peuvent durer bien plus longtemps qu’on ne le pense.. Nous allons examiner combien de temps peuvent durer les différents processus. Notons que j’ai réalisé tous ces tests sur mon propre profil afin d’éviter les problèmes et de rester légal.

Avec un site web, c’est plus rapide que la moyenne

Certains sites internet promettent de pouvoir entrer dans n’importe quel compte comme on le veut. Si certains d’entre-eux sont légitimes, d’autres le sont moins. Bref, là n’est pas la question. Combien de temps pour pirater un compte Facebook avec ces outils ?

Avec Hack4Me

Hack4Me est un site de piratage informatique pour Facebook. Vous le trouvez sur Google assez rapidement. Ce site donne la possibilité à chacun d’obtenir le mot de passe du profil que vous souhaitez, sans trop de problèmes. Cependant, son temps de piratage est très long. Pour vous donner une idée, j’ai commencé à écrire cet article à 14:00h, le piratage était fini à 18h05. 4h05 ont donc été nécessaires pour que le site entre dans le compte Facebook de la victime.

Note finale : 6/10

Oui, parce que le site fait le job. Mais c’est long. Vous pouvez donc y aller sans problème si vous avez du temps devant vous.  Heureusement, j’ai trouvé une autre solution !

Avec FaceDack

Sécurité profil fb

Avec ce site, les choses ont tout de suite été plus rapides. 20 minutes seulement m’ont permis de pirater mon propre compte Facebook. Rien à redire, ce fût vraiment très rapide. Seul point négatif, j’ai mis beaucoup de temps à trouver le site. Comme quoi, en effectuant un nombre conséquent de recherches, il est encore possible de tomber sur de l’or. Résultats : test démarré à 14h30, obtention du mot de passe à 14h50.

Note finale : 9/10

Donc, quel site met le moins de temps à pirater Facebook ?

En comparant les consoles de piratage sur les sites différents, je me suis ainsi rendu compte que cette différence était évidente. Au lieu de tenter de pénétrer la base de données Facebook avec GBU Exploit, FaceDack.com repose sur une méthode d’intrusion totalement différente. Algorithme de MD5 Reverse, pénétration furtive de la base, sont ses 2 principaux atouts. A choisir, je prendrais évidemment FaceDack.

Via le social engineering, c’est très long

Le social engineering – traduit par « Manipulation sociale » – consiste à manipuler psychologiquement quelqu’un. Une fois la manipulation réussie, les hackers usent de nombreuses techniques pour pirater leur mot de passe Facebook.

Cette technique fonctionne à merveille, et est sûrement la meilleure de toutes celles présentées. Elle dispose seulement d’un problème très important : son temps. J’estime en effet sa durée aux alentours de une semaine à deux mois. Cette estimation est uniquement basée sur différents commentaires que j’ai lu sur des forums de hacking.

Je n’ai pas essayé cette technique car je suis totalement contre l’idée d’entrer dans la vie privée d’une personne. En plus de vous pousser à réaliser quelque chose que vous ne devriez pas faire, les techniques utilisées sont vraiment moches. Manipuler, n’est-ce pas pire que de se faire hacker ? Je pense personnellement que si. Il s’agit ici d’une réelle intrusion, au sens psychologique, qui, selon moi, est bien plus puissante qu’une intrusion informatique.

D’ailleurs, si vous voulez apprendre à vous protéger de cette technique, je vous conseille de lire le livre Social Engineering : The Art of Human Hacking de Christopher Hadnagy. Ce livre, bien qu’en Anglais, vous montrera un ensemble de techniques dont vous n’imaginiez pas l’existence.

Le temps varie donc énormément en fonction du type de profil que vous avez en face de vous. Et c’est ce qui rend le piratage de son compte Facebook long et chronophage. Nous n’avons pas parlé des logiciels sur ordinateur pour pirater Facebook. Ceux-ci ne sont pas fonctionnels. J’ai donc préféré ne pas en parler.

Pour donner un mot de fin, je dirais que mon expérience fut concluante dans tous les sens du terme. J’ai réussi à pirater avec toutes les solutions essayées. Le temps diffère, mais ce n’est finalement pas si important que ça : ce qui nous intéresse finalement, c’est de réussir à hacker le mot de passe du compte. Que ce soit fait en 20 ou 4 minutes, la finalité est la même.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *